Interview de Emmanuel Cohen, directeur général adjoint de Voyageurs du Monde et de Bruno Billière, directeur général d’Eventeam

Le complément STRATEGOS.FR :

Comment avez-vous réussi ce challenge d’être reconnu par des fédérations ?

Nous avons commencé avec la fédération de rugby qui est le sport dont les événements génèrent le plus d’activités en termes de relations publiques. Cela nous a permis de nous construire une notoriété dans le sport et auprès des entreprises.
Un autre agrément, qui nous a donné une légitimité, est celui obtenu auprès de la fédération de tennis pour Roland Garros, qui est également un événement incontournable en termes de relations publiques. Puis, 2012 a été un tournant important pour l’agence, puisque nous avons gagné l’appel d’offres pour les JO de Londres alors que nous étions outsiders. Cela nous a permis d’asseoir notre légitimité et notre notoriété dans le secteur. Mais c’est aussi d’autres paramètres comme la fiabilité de l’agence ou le positionnement que nous avons toujours voulu haut de gamme et sur-mesure – on se rejoint d’ailleurs avec Voyageurs du Monde sur la philosophie des offres.